L’entreprise qui veut rendre votre bureau plus vert

Malgré le recours de plus en plus fréquent à l’ordinateur, papier et crayons restent des outils de travail indispensables à tous salariés. Le volume de fournitures de bureaux utilisées chaque année est important et les déchets qui découlent de leur utilisation conséquent. Près de Toulouse, une entreprise à baser son modèle économique sur le développement durable en se proposant de recycler les déchets de bureau.

Aujourd’hui, les fournitures de bureau représentent chaque année une montagne de déchet. Plus de dix millions de salariés travaillent dans leur bureau : chaque employé consomme 75kg de papier par an, soit l’équivalent de 2 arbres entiers, et on recours à une forte consommation d’énergies fossiles (lumières, ordinateurs, chauffage, déplacements,…). Face à ce constat, une société toulousaine a décidé de proposer aux PME de sa région la collecte et le recyclage de leurs fournitures usagées.
Un seul objectif : convertir les entreprises au développement durable.

Easytri offre ses services en matière de recyclage de déchets de bureau, en mettant à dispositions des entreprises un « module de récupération » du papier et un meuble pour le recyclage des cartouches toner et jet d’encre, des piles et des tube néons.
Elle propose également la destruction confidentielle de tous les supports d’archives : papiers, disquettes, CD/DVD, radiologies, disques durs…
Enfin, elle offre l’opportunité d’acheter des consommables recyclés, tels que du papier, des enveloppes, des boites d’archives, des cartouches ou autres articles de bureau standards.

« Jetez durable », voilà la devise d’Easytri qui souhaite donc par ailleurs inciter ses clients à également acheter intelligent.
Aujourd’hui, les enjeux écologiques liés à l’achat de fourniture vertes se développent et les sociétés prestataires de ce genre de services ou de produits proposent la plus part du temps des prix équivalent aux fournitures classiques.

Investir dans des produits écologiques permet aux PME d’être acteur du développement durable, car produire et utiliser du papier recyclé permet d’économiser 90% d’eau par rapport à du papier non recyclé. Moins de CO2 est également émis à sa production.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse