Un guide pour imprimer plus responsable en entreprise

imprimante

Le syndicat national des entreprises de systèmes et solutions d’impression a édité un guide pour que les entreprises utilisent mieux leurs moyens d’impression, dans un souci d’économie mais également de développement durable.

Les chiffres donnent presque le vertige. Le volume annuel des impressions en France se situe à plus de 200 milliards de pages et progresse de 3 à 4% chaque année. 32 milliards de ces pages imprimées le seraient en pure perte, soit 400 millions d’euros dépensés inutilement sur un budget annuel consacré à l’impression de 18 milliard d’euros pour l’ensemble des entreprises françaises (chiffres 2008 cités par le Snessi)

Le syndicat national des entreprises de systèmes et solutions d’impression : le Snessi qui représente tous les grands fabricants d’imprimante a sorti, fin d’année dernière, un guide « pour une gestion durable du document et de l’impression », explique le Snessi sur son site et qui a donc pour ambition de favoriser une gestion plus intelligente des impressions.

Le guide : « Notre engagement environnemental n’est pas qu’une impression », qui comporte 28 pages, rappelle un certain nombre d’initiatives développées par les constructeurs de matériel d’impression qui permettent de progresser vers une gestion plus durable de l’impression, avant de proposer aux entreprises 5 étapes qui leur permettront d’y parvenir.

2. Les fabricants font évoluer leur matériel

Quelques initiatives des fabricants

– Mise en place de projets pilotes avec l’Ademe sur la gestion des déchets des équipements électriques et électroniques
– Développement de fonctionnalités telles que le Recto-Verso ou la possibilité d’imprimer jusqu’à 4 pages sur une même feuille
– Raccourcissement du temps de chauffe des machines, possibilité de programmer un mode veille (baisse de la consommation énergétique)
– Prise en charge de feuilles de faible grammage (70 ou 60g/m²)
– …

Mais pour qu’ils portent leurs fruits les efforts réalisés en par les constructeurs doivent connaître une mise en œuvre sur le terrain, dans les entreprises.
Le Snessi propose ainsi 5 étapes d’évolution qui permettent aux entreprises de s’orienter vers une gestion plus durable tout en faisant des économies.

 

3. Les 5 étapes d’évolution proposées aux entreprises

Les deux premières étant les plus simples à mettre en place elles sont ici expliquées, les autres sont à découvrir dans le guide téléchargeable sur le site du Snessi.

Application des bonnes pratiques. Le Snessi considère que cela permettrait de baisser les coûts de 30 à 40% pour les entreprises. L’Ademe estime que pour une entreprise qui consomme 1 million de feuilles par an, appliquer les bonnes pratiques contribuerait à sauver 26 arbres, à économiser plus de 5 mégawattheures et à préserver 263 m3 d’eau.
Optimisation du parc d’imprimantes et de copieurs. Les entreprises ont pratiquement toujours trop de matériel par rapport à leurs besoins. Souvent, les machines peuvent être partagées entre différents utilisateurs. Sans la citer, le Snessi prend l’exemple d’une filiale d’un grand groupe aéronautique qui, à volume d’impression constant, à réaliser une économie de 156 000€ sur 5 ans en réduisant de près de deux-tiers (-65%) le nombre de systèmes d’impression.
– Les étapes 3, 4 et 5 : de Gestion des services d’impression, de Gestion des flux de documents et de Gestion électronique du document sont détaillées dans le guide. Elles concernent notamment et dans l’ordre : l’externalisation de certaines compétences de gestion, l’affectation de certaines tâches à différents type de matériels possédés par l’entreprise et la dématérialisation.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse